Antoine Vielliard est un jeune maire élu dans la commune de Saint Julien en Genevois en Haute Savoie. Cette ville est frontalière avec la Suisse et notamment Genève, ce qui semble poser un problème certain. En effet, la proximité immédiate avec cette grande ville voisine engendre des complications de taille, à savoir l’engorgement de la circulation et des difficultés de logement.

Agir sur deux fronts en même temps

Ces deux aspects – logement et transport – sont les chevaux de bataille d’Antoine Vielliard. Le déséquilibre économique engendré réside également dans le fait que nombre de citoyens suisses, lassés des prix exorbitants de l’immobilier en Suisse choisissent de résider en France tout en travaillant à Genève. Si l’on compte les français résidant et travaillant en France, ceux qui résident en France mais qui travaillent en Suisse, les suisses résidents en France (sans compter ceux que l’on qualifie de faux résidents secondaires) et qui travaillent en Suisse ; cela fait beaucoup de monde pour une petite ville qui n’a d’autre choix que de grandir.

Un maire qui communique sur les actions menées

Antoine Vielliard, également président du MoDem 74, multiplie ses interventions sur internet pour communiquer sur ses actions ainsi que sur ses convictions, fédérant autour de lui les compétences afin de mener à bien les divers projets qui lui tiennent à cœur.